Poésie romantique

La poésie romantique s’est étalée depuis la fin du XVIIIème siècle et a vécu tout le long du XIXème siècle durant lequel les poètes romantiques ont donné libre cours à leur lyrisme et ont largement chanté et pleuré leurs amours en y associant la nature comme inspiratrice et confidente. Parmi les poètes romantiques les plus connus, on peut citer Lamartine et son célèbre « ô temps suspends ton vol », hymne à la beauté, à la nature et à l’amour, thèmes les plus abordés à cette époque durant laquelle un grand nombre de poètes ont célébré la nature, inspiratrice pour la création. Vers sublimes et servant de cadre enchanteur pour exprimer l’amour heureux ou déçu de la bien- aimée. La poésie romantique s’est manifestée aussi bien en vers qu’en prose. En fait, un texte tel que « l’appel de l’infini », véritable hymne à la nature et l’expression des sentiments ressentis est considéré comme l’un des plus beaux passages poétiques de cette ère du Romantisme. Il suffit alors des poètes romantiques pour se sentir transporté et vivre pleinement cette symbiose avec une nature complice qui ne fait qu’attiser davantage l’exaltation à l’extrême.