Senghor et la négritude

Léopold Sédar Senghor est un homme de lettres et poète d’origine sénégalaise qui a écrit des poèmes sur plusieurs thèmes d’actualité et notamment sur la liberté. Léopold Sédar Senghor mentionne tous les arts avec lesquels l’homme s’est nourri : la chasse, la pêche, l’agriculture et l’élevage. Il a écrit une chanson pour tous les travailleurs, une chanson pour la terre et pour la culture de la nourriture. C’est en fait l’un des contenus inédits du livre « Les œuvres de l’homme-Les fruits de la terre » édité par l’éditeur Nicola Crocetti à l’occasion de l’Expo Milano 2015.

Léopold Sédar Senghor est le plus grand poète africain du XXe siècle : écrivain, philosophe, poète francophone et intellectuel, il a aussi été un homme politique illustre et a été le premier président du Sénégal, de 1960 à 1980. Le fondement de la politique de Senghor était la culture et pour lui, le développement de l’Afrique était impensable sans la valorisation des arts. En plus d’être l’auteur de l’hymne national sénégalais, Senghor est l’un des plus grands intellectuels nés sur le continent africain et le créateur du mouvement culturel, politique et littéraire qui prend le nom de « Négritude ».