Victor Hugo poète voyant

Ayant une production gigantesque dans tous les genres littéraires, Victor Hugo est entre autres poète et pas, n’importe lequel, puisqu’il a laissé de grandes œuvres poétiques telles que « La légende des siècles » et « les contemplations » plus particulièrement.

Interprète des voix des humbles et des nuances infinies de l’âme humaine, Victor Hugo est considéré comme le maître de l’école romantique française. Ses romans sont des œuvres grandioses qui couvrent tous les aspects de nos émotions. Distant du récit traditionnel qui raconte les drames des aristocrates de Paris, ses personnages, parfois exaspérés et irréalistes, possèdent une force, une évidence et une couleur qui les fait vivre leur propre vie les rendant immortels. De même pour sa poésie, Hugo, en effet, ne base pas ses vers sur un seul thème, comme certains autres poètes de l’époque, et ne se limite pas à exprimer un seul sentiment.

Il a écrit des poèmes sur sa fille bien-aimée et aussi sur une certaine philosophie en tant que poète mage et voyant dans ses « contemplations ». Dans ses œuvres, il a émis un vent d’idéalisme et d’amour, né de la nécessité de rechercher l’être humain dans la plénitude de ses passions et de ses sentiments. Une humanité que Hugo célèbre dans ses nombreux recueils et ses innombrables vers, il s’exprime à propos de ceux qui souffrent, et pas seulement pour des raisons d’amour, mais aussi pour la peur, la faim et la persécution. C’est le poète dans toute sa maturité avec la diversité des thèmes et la richesse du vers.